J'ai eu l'occasion de rencontrer trois fois Marjorie, mais je dois avouer que je n'avais pu jusqu'à ce dernier matin profiter à ce point de son temps pour parler de ses vins. Cette rencontre est d'autant plus intéressante qu'elle s'inscrit dans un contexte où, sur le forum LPV, les vins du Domaine Gauby et du Clos des Fées occupent l'affiche avec le débat que l'on sait vis à vis du Domaine Gauby principalement.

Parallèlement à cette rencontre, l'arrivée sur le marché des Maurys du nouveau domaine, Les Terres de Fagayra, est l'occasion pour moi de passer en revue quelques bouteilles de ce jeune bébé ainsi que du Roc des Anges

1. Le Roc des Anges

Le Roc des Anges a été créé en 2001 par Marjorie Gallet sur l'Appellation Côtes du Roussillon aux abords du de Montmert, petit village de Catalogne du Nord adossé au flanc nord de la montagne de Forca Real.  Les premiers pas du domaine correspondaient à des parcelles de 10 hectares au lieu-dit du Roc Blanc, duquel, on perçoit un ciel "angélique"... un terroir unique de schistes décomposés exposés au Nord, principalement planté de très vieux carignans. Aujourd'hui le domaine (pour le Roc des Anges) compte 25 hectares étalés sur 43 parcelles, pour une production annuelle de 45.000 bouteilles.

Marjorie Gallet  a fait ses études d'agronomie à Montpellier avec spécialité viticulture-œnologie et termine celles-ci par un stage au Domaine Gauby ou elle restera près d'un an et profitera de l'enseignement de Gérard Gauby. Cette période signera son attachement définitif pour cette région du Roussillon et elle ne pourra  résister à l'opportunité de racheter les premiers 10 hectares précités pour s'installer à son propre compte, dès l'année de ce stage, soit fin 2000, cela grâce à l'apport financier de nombreux amis qui ont cru en elle.
C'est aussi pendant ce stage que Marjorie est tombé sous un autre charme, celui de son futur époux, Stéphane Gallet..
Stéphane a fait d'abord une maitrise de génétique puis, comme Marjorie, agro avec spécialité viticulture-œnologie à Montpellier. après un stage chez Cuilleron en 1998, il vinifie les Vins de Vienne en 1999, puis devient, de 2000 à 2007, maître de chais puis régisseur au domaine du Mas Amiel. En 2007, il rejoint définitivement Marjorie au domaine du Roc des Anges.

Après l'arrivée définitive de Stéphane au domaine en 2008, le couple se lance dans l'aventure parallèle de la production de Maury, avec la création du domaine "Les Terres de Fagayra" (voir description plus bas).

Les cuvées  principales du domaine sont présentes depuis sa création en 2001, soit, en blanc, la Cuvée Vieilles Vignes, en rouge, les Cuvées Vieilles Vignes et 1903 et enfin, la Cuvée "Passerillé". A partir de 2003, le domaine produit la Cuvée "Segna de Cor", à partir de plus jeunes vignes. Pour fêter l'arrivée d'un pressoir vertical, une nouvelle cuvée en blanc "Iglesia Vella" est créée en 2008. Deux cuvées de rosé s'ajoutent aux vins proposés : la plus classique Eden Roc (avec des rendements de 15 à 25 hl/ha, tout de même) et la très intéressante et nouvelle cuvée "Les Vignes Métissées", faite de 15 cépages et travaillée comme un blanc, avec de l'élevage.

Dès 2001, Marjorie a tout mis en œuvre pour avoir un jour la totalité du domaine en bio. Aidée de son époux, ils sont maintenant tout proches de l'aboutissement de ce travail préparatoire qui a été long, il est vrai, mais la venue de leur deux enfants nécessitait aussi un important travail de maman. Selon toute vraisemblance, la démarche de certification devrait être engagée l'an prochain....
A ce jour, les vignes de blanc sont conduites en bio à l'exception de 1,4 hectares sur 9, pour lesquels ils n'ont pas encore trouvé la solution pour le travail du sol. ...l'ultime issue étant peut-être l'arrachage pour en finir définitivement ! Les quatre parcelles de 1903 sont en bio. Toutes les autres parcelles sont beaucoup plus proches du bio que du conventionnel et ne demandent qu'à basculer.

Les rendements sont souvent très bas (particulièrement pour la Cuvée 1903) ce qui s'explique en fonction des raisons suivantes :

  • le vignoble est majoritairement planté en vieilles vignes, dont certaines plus que centenaires,
  • le terroir est pauvre et la roche-mère affleure souvent.
  • le climat de cette partie du Roussillon est caractérisé par une faible hygrométrie, pas mal de vent et des écarts de température entre le jour et la nuit très importants (ce qui est un avantage en été)

Le fait de travailler avec ces bas rendements s'inscrit bien dans la philosophie du domaine, tout en modération, certainement pas à la recherche de la surmaturité, mais bien de la fraicheur sans perceptions d'acidités extrêmes, toujours vers la finesse plutôt que le bodybuilding. Marjorie se veut toutefois respecter l'identité régionale de ses vins, principalement le côté solaire, et en cela, elle rejoint très fort la philosophie d'Hervé Bizeul plutôt que les derniers millésimes du domaine Gauby.

Pour mieux comprendre la philosophie du domaine, n'hésitez pas à visionner le petit film présent sur le site, film où tout finit par les rires et la convivialité, comme cela se doit.

Le Roc des Anges et Les Terres de Fagayra
Place de l'Aire, 2
66720 Montner
Tel : 00.33.4.68.29.16.62.
Fax : 00.33.4.68.29.45.31
Mail : rocdesanges@wanadoo.fr
Web : www.rocdesanges.com

Dégustation de quelques vins du domaine

Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Vieilles Vignes Blanc 2007

Cuvée  à base de 90% de grenache gris et 10% grenache blanc et macabeu. Le 2007 est le dernier millésime pressuré horizontalement. La moitié du volume fermente en cuve béton, l'autre moitié en barriques.

La robe est jaune doré assez clair. Le nez est riche, intense avec des fruits jaunes, une forte impression de mirabelles avec une complexité moyenne.
La bouche est assez évoluée, souple avec une fraicheur intégrée, un volume assez gras avec des fruits jaunes, à nouveau les mirabelles à l'alcool. La finale est agréable, sur le gras avec une pointe d'épices et d'amertume. Bien

Vin de Pays des Pyrénées Orientales - Iglesia Vella - 2008

Nouvelle cuvée signifiant "Vieille Eglise" issue 100% de grenache gris de 80 ans disséminées sur les parcelles de schistes feuilletés partageant le terrain avec les carignans produisant la cuvée 1903. Elevage en futs  de 500l de 3 à 4 vins

La robe est jaune vert très clair. Par rapport à la cuvée v/V, le nez est ici très intense, ouvert et complexe avec des agrumes, du floral et des notes pierreuses(silex, camphre) ainsi qu'une pointe de cannelle. la bouche est bien sur le fruit avec des agrumes (mandarine, pamplemousse), et des épices. On a affaire à un  vin droit et ample à la fois avec une acidité fine et une belle fraicheur, de l'alcool en perception modérée qui apporte pas mal de gras .La finale est d'une belle longueur, saline et sur le fruit et on y retrouve la pointe de cannelle. Un vin d'exception

Côtes du Roussillon - Segna de Cor 2008

Assemblage des plus jeunes vignes (15 à 30 ans) du domaine, grenache (50%), de carignan noirs (30¨%) et de syrah (20%) , sur schistes purs avec un élevage de 9 mois en cuve de béton.

La robe est pourpre, très dense. Le nez est d'abord assez fermé puis développe de beaux aromes de fruits noirs avec une présence d'un peu de chaleur mais sans la moindre sensation de surmaturité.
La bouche est fraiche à l'attaque et resuggère les aromes de fruits noirs du nez soutenus avec des épices et une réglisse qui s'impose au fur et à mesure. Les tanins sont fins, assez fondus. La longueur est axée nettement sur les épices. Tout cela serait parfait s'il ne persistait pas la sensation d'alcool, plus présente sur la finale. Ce vin reste avant tout un vin de fruit, plaisant, d'un bon rapport qualité prix. Bien

Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2007

Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de  minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord.

La robe est très dense pourpre très foncé. Le nez est très fermé (climat du jour?); à l'aération, on retrouve des aromes de fruits noirs, de garrigue et une pointe de chocolat noir amer. En bouche l'acidité de l'attaque est assez neutre, discrète sans être en retrait, ce qui fait que le vin ne manque pas de fraicheur. La structure centrale de la bouche est faite de fruits rouges et noirs autour des tanins assez soyeux. L'alcool est aussi présent, une pointe trop à mon goût, mais il devrait s'intégrer plus avec l'âge. Sur la longueur, on retrouve les impressions du milieu de bouche, avec les tanins qui assèchent un poil de plus, mais c'est globalement très bien, tout à fait en accord avec ce que l'on attend d'un vin du Roussillon. Bien à Très Bien

Côtes du Roussillon - Vieilles Vignes 2004

Assemblage de vieux carignans (50%), de grenaches (3¨%) de  minimum 70 ans (avec des pieds centenaires) et des pieds plus jeunes de syrah (20%) sur schistes purs avec une exposition plein Nord.

Après le 2007, pas encore totalement fondu, il était intéressant de faire un pas en arrière pour découvrir le 2004. La robe est toujours pourpre foncé mais peut-être moins dense. Le nez par contre est nettement plus ouvert, plus complexe avec un fruit rouge et noir qui domine, avec des épices et une pointe d'alcool pas trop perturbante.
La bouche est à la fois plus fraiche, plus nette, avec une acidité et des tanins souples et intégrés, le tout avec beaucoup de densité et de gourmandise. On retrouve aussi de la réglisse, surtout sur la finale, relevée par le relief du tanins et des amers en cohésion avec la structure. Très Bien

A propos de la cuvée 1903

Cette cuvée est la plus médiatisée du domaine. Présente dès le premier millésime, elle est issue d'une parcelle de 3,5 hectares de vieux carignans plantés en 1903.  Les rendements moyens sont au diapason de l'âge des vignes : 15hl/ha !!! Les élevages durent environ 18 mois et le contenant varie  selon les millésimes, par exemple : en 2007, 80% de vieux bois (2 à 3 ans) et environ 20 % de neuf, en 2008, 80 % en cuve béton, et en 2009 que du vieux bois....

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2007

La robe est rubis très sombre. Le nez est d'abord fermé, un peu vert mais à l'aération développe de très beaux aromes de fruits noirs et rouges (un pruneau dominant) ainsi qu'un chocolat noir très marqué et un aussi une forte impression de pierre.
La bouche est encore un peu dissociée, mais fait poindre beaucoup de droiture autour des fruits, à nouveau, noirs et rouges. Des trois millésimes goûtés, c'est aussi le plus charnu et le plus dense. Les tanins demandent encore à se fondre mais la finale, kilométrique, annonce la couleur : de la grande garde au programme. Excellent
Associé ensuite à des côtelettes d'agneau, le vin s'avère déjà plus harmonieux et gagne facilement un grade de satisfaction supplémentaire frisant l'acte de torchabilité pure

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2006

La robe est à nouveau rubis très sombre. Le nez , bien ouvert offre une grande complexité entre les fruits rouges, le cacao et une forte impression de minéralité.
En bouche l'acidité est présente et apporte de la fraicheur à une impression sublime de fruit juteux, avec quand même le côté cacao qui revient. La structure des tanins est optimale et on est incrédule à toutes les critiques qui montrent ce cépage comme dur et primitif quand on est face à ce vin, absolument interminable de classe, d'équilibre, de pureté et de plaisir. MA-GI-QUE

Vin de Pays des Pyrénées Orientales Carignan "1903" 2003

La robe est rubis foncé avec des marques d'évolution. Le nez ne se livre pas directement et on note au premier abord un petit côté herbacé qui disparaît assez vite pour proposer des fruits à l'alcool, un côté sanguin et des épices, le tout sous une agréable impression de fraicheur.
En bouche, par rapport aux cuvées classiques, l'acidité est plus marquée. Le vin a pas mal de relief sans que les tanins manquent d'intégration et de soyeux. On retrouve un très beau fruit rouge, croquant qui persiste sur une longueur plus qu'appréciable. Un véritable plaisir de fruit ! Très Très Bien

Remarque importante : les vins de la cuvée 1903 nécessitent un carafage ainsi que quelques heures d'aération. Ils prennent alors une ampleur inouïe. Regoûtés le lendemain, ils me paraissent tout aussi splendides, sinon plus.

2. Les Terres de Fagayra (sur l'appellation Maury)

Ce nouveau domaine de près de 3 hectares est le fruit de l'union entre Marjorie Gallet du Roc des Anges et de son mari Stéphane, qui après avoir travaillé au Mas Amiel avait rejoint son épouse au domaine de celle-ci. Dans cette nouvelle entreprise, il ya  chez Marjorie et Stéphane, une volonté de rechercher bien plus le terroir et la finesse que le fruité/sucré simple et formaté de beaucoup des vins de l'appellation Maury.

Les 3 hectares se développent au Nord de l'appellation, marquée par un climat plus humide, sur des terres très sauvages faites d'agglomérats très filtrants de schistes, de calco-schistes et de plaquages calcaires avec une roche-mère qui affleure très souvent. la porosité de la roche permet un bel enfouissement des racines qui ont toute aisance à puiser leur substrat minéral, Fait en majorité de très vieilles vignes, le domaine est cultivés selon le respect de l'agriculture biologique. De même, La fermentation n'utilise exclusivement que les levures indigènes et l'élevage se fait en l'absence de bois.

Le millésime 2008 est leur premier et fait l'objet de la dégustation ci-dessous

Maury Blanc 2008

Assemblage de grenache gris et macabeu sur schistes et calco-schistes. Elevage de 7 mois en inox et 4 mois en bouteille

La robe est d'un bel or soutenu. Le nez est puissant très sur les fruits frais, macédoine où le coing et la pèche dominent. En bouche, l'acidité rafraichit avec bonheur un vin très structuré sur les fruits, très juteux avec une forte note de pomme (non, pas la blette!). Le gras de l'alcool est aussi très présent, surtout dans les premiers moments de bouche. La finale, bien ample est plus sur la finesse avec de belles notes minérales et beaucoup de fraicheur. Servi frais, ce vin représente un petit bonheur de convivialité pour l'apéro, son sucre en finale n'étant pas écrasant, il permet de suivre facilement avec d'autres vins. Très Bien

Maury Rouge 2008

Vin issu de grenache noir sur un sol de calco-schistes. Elevage de 7 mois en inox et 4 mois en bouteille

La robe est densité incroyable, presque noire.
Le nez apporte beaucoup plus de fraicheur et de finesse que ne laisserait supposer la robe. Les fruits rouge et noirs sont présents en festival avec une belle impression de framboise sucrées (cuberdon), mais aussi une indéniable présence d'épices et un beau côté floral. La bouche est structurée sur un axe triple : Fraicheur - rondeur - Vinosité, avec une impression dominante de fruits tout de même. Les tanins sont bien présent et amplifient le structuré de ce vin qui offre une finale plus vineuse et fruitée que sucrée, ce qui est remarquable face à pas mal de Maury actuels. L'impression de gourmandise domine. Très, très bien.

Maury Rouge Op. Nord 2008

Vin issu de grenache noir et de carignan sur un terroir de schiste, exclusivement. Elevage de 7 mois en cuve de béton et 4 mois en bouteille

La robe est aussi dense que pour le Maury Classique, au bord de ce que je défini comme noir.
Au nez, le vin propose à la fois intensité et complexité avec principalement des aromes de petits fruits rouges surmuris liés à une impression de vin, plus austère, probablement marque du terroir, qui anoblit l'ensemble. Cela reste très frais et j'aime beaucoup cette opposition de caractères d'un côté charmeur et de l'autre sur la minéralité.
La bouche est très puissante, serrée d'abord sur la fraicheur puis s'ouvrant comme une petite bombe sur les fruits rouges et noirs, avec une belle sensation de cerise noire mûre et à nouveau comme au nez, ce côté vineux, pierreux qui donne beaucoup de droiture au vins, d'autant plus que les tanins marquent bien leur territoire. A l'opposé du style séducteur et sucré du Mas Amiel, ce vin  repropose vraiment ce qu'étaient pour moi les Maury du début des années 90, surtout au Mas Amiel : des vins avant tout. Exceptionnel

Les images de cette article sont issues des sites web des domaines, www.rocdesanges.com et www.terresdefagayra.com.