25 juin 2012

Grazie Elisabetta e a molto presto !

Avant tout, je devrais remercier le temps. Non pas celui qui court, mais bien celui qu’on se prend sur la tête depuis que l’été hivernal qui nous a quitté vers le mois de mars. Je le remercie, le temps, parce qu’il n’y a rien de tel qu’une bonne brise de novembre bien juteuse pour vous enfoncer un dernier clou dans un moral sous les zéros degrés Kelvin, surtout quand il y a lieu de faire un parallélisme entre avec un week-end évènementiel qui tombe autant à l’eau que les hallebardes tombent comme des lemmings en furie. Je le remercie... [Lire la suite]
Posté par PBottcher à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]