28 octobre 2015

Pourra-t-on encore mourir de vivre ?

A ce qu’on qualifiera peut-être comme ma paranoïa, je voudrais dire « Vade Retro », mais il n’empêche que, chaque jour, j’ai l’impression de me réveiller un peu plus, sinon victime d’un complot, au moins dans les wagons cauchemardesque d’une machination dont même l’OMS joue maintenant les écuyers : nous rendre par hygiénisme responsables, coupables de tous les heurts et malheurs de notre système. Nier les évidences analytiques serait tomber dans un piège trop facilement dressé, mais, 5 années de recherche faisant foi,... [Lire la suite]