001

 Accords Mets-Vins

Dans cette rubrique, retrouvez des accords met-vins réalisés avec le blog jumeau de Marie-France Thiery : « Une Cuillerée pour Papa ». Ils sont issus de défis que ous avons désormais l’habitude de nous donner, Marie France me proposant ses recettes alléchantes à assortir, alors que je lui propose de temps en temps un vin précis à accorder avec une recette.

Poivrons farcis à la seiche aux épices cajun

Et voici un nouveau défi lancé par ma poitevine jumelle, Marie-France Thiery… Un défi qui à nouveau respire bon la fraicheur du vent maritime dont voici les ingrédients :

2 poivrons rouges
1 blanc de seiche 
3 ou 4 tomates
Quelques olives noires
1 cuillère à café de mélange cajun en poudre (oignon, ail, curcuma, moutarde, thym, origan, piment fort)
10 cl de lait de coco
1 petit verre à digestif de rhum blanc
Sel - poivre noir
1 gousse d’ail
2 cuillères à soupe de chapelure
2 cuillères à soupe de parmesan huile

023

Marie-France justifie sa recette ainsi :

Nous sommes actuellement dans la période de pêche de la seiche, appelée margate sur nos côtes de Vendée. Vous en trouverez donc très facilement chez vos poissonniers habituels. Voilà une occasion de cuisiner de saison à prix raisonnable, car la seiche reste un produit très abordable. Et pour les plus récalcitrants au poisson, dans le blanc de seiche tout se mange, pas de risque de tomber sur des arrêtes qui resteraient en travers du gosier ! 
C
es poivrons farcis constituent un savoureux repas complet.

024

Pour lire l'article complet de Marie-France.... c'est ici !

Comme lors du dernier défi (Fricot de Berniques comme à Noirmoutier) voici à nouveau un plat iodé, très relevé dont il faut respecter la fraicheur et la simplicité, ce qui, selon moi, sur les rouges exclut les vins structurés et tanniques. Pour ce type de plat, le vin doit être un accompagnateur fusionnele et jamais un accord d'opposition.

Allons-y donc pour quelques accords joyeux où surtout on ne célébralise pas les méninges :

Premier choix :

Presque comme une évidence à mes yeux, voici en premier accord le Riesling Grand Cru Pfingstberg 2008 de Valentin Zusslin, une très belle maison au Sud du bas-Rhin qui ne renie jamais quelques épousailles gustatives avec la brasserie que je suggère en quatrième choix.
Plein, tendu, ultra aérien, salin et long, ce vin va sou
tenir par sa puissance le côté épicé du plat tout en conservant la fraicheur du poivron grâce à l'acidité typique de 2008 en Alsace.

025

Deuxième choix :

Toujours en Alsace, un premier rouge, le Pinot Noir F 2011 de Florian Beck-Hartweg. Ce jeune prodige du Bas-Rhin nous propose ici un pinot noir sur granit hors normes, aérien, épicé, très sur la fraicheur mais avec une structure et une salinité qui accompagneront à merveille, le plat.

026

Troisième choix :

Un second rouge, avec un Rhône très naturel, la Sierra du Sud 2012 du Domaine Gramenon, tout en jus et toujours en fraicheur, avec des tanins super intégrés et une buvabilité qui permettra d’en ouvrir deux plutôt qu’une… Le maître accord selon moi.

027

Quatrième choix :

On termine avec un risque déjà tenté par un de mes amis sur un plat plutôt mer, la Cantillon Kriek avec son acidité et sa cerise a peine sucrée qui devraient pas mal la faire sur le duo poivron/tomates. Un choix qui fait peur d'emblée mais qui s'avère très en buvabilité sans jamais porter atteinte au plat de Marie-France.

028

A vous de choisir...