Jean-Pierre Rietsch fait des vins fins et complexes, très représentatifs des terroirs autour de Mittelbergheim en Bas-Rhin. Il n'arrête pas de se mettre en question à la fois en terminant sa conversion bio, mais aussi en essayant chaque année de faire des cuvées inédites, pas obligatoirement reproduites fruits de son imagination et ce que la nature lui suggère.

Cela lui permet d'affiner encore plus son art de vigneron, tout en lui ouvrant des portes de réflexion inexplorées.

J'ai eu la chance de pouvoir, en compagnie de Jehan, déguster deux de ces dernières cuvées proposées dès la fin d'année 2009.

SANS DOUTE 2008 

Dans la mouvance de sa conversion et aussi considérant l'intérêt que Jean-Pierre porte aux vins de collègues comme Patrick Meyer du domaine Julien Meyer (Nothalten/Bas-Rhin), ce premier n'hésite pas à tenter sur de très petites cuvée l'expérience "nature". Ce Riesling 2007 bio non soufré et non filtré est une émanation de cette pensée.

Elément important, Jean-Pierre m'avait fait le message de carafer le vin environ 24 heures avant de le boire... j'ai évidemment désobéi et me suis, dans un premier temps cantonné à 3 heures...

Mal m'en a pris, si l'on peut dire.... La robe est jaune aux reflets dorés avec un certain trouble perceptible. Le nez est très intense, sur des fruits blancs très levurés au point de perturber et il appelle directement notre mémoire à une sensation de connu pour un résident en Belgique : des aromes de Faro. Est-ce la visite de Jean-Pierre à la Bécasse, estaminet bruxellois connu pour cette bière qui l'a influencé à poduire un tel vin, j'oserai pas dire "sans doute".
La bouche est très fraiche avec une acidité perlante à l'attaque et on reste toujours avec ces aromes de Faro à des galaxies de l'idée d'un riesling.! La finale est longue, un peu sur l'amertume.
autant le dire, comme cela c'est plus surprenant que top.

MAIS...

.... comme mon éducation de Bourbil contrebalance ma désobéissance du pays plat, je décide d'écouter le maître et de réserver la suite pour le lendemain, en mettant la carafe plus ou moins 20 heures à reposer dans la cave.

Et là, le lendemain, c'est tout autre chose. Si les aromes de levure sont encore présents, mais nettement moins dominants, le nez gagne en complexité faite de fruits citriques de pomme verte (pas blette) et de floral. C'est fou comme ce nez devient magnétique. En bouche l'amertume a laissé la place au fruit, au gras, sans que la fraicheur de l'acidité n'ait abandonné la partie, le tout avec une bonne persistance aromatique toujours légèrement levurée. On passe du simplement intéressant au plaisir original... c'est autre chose... et drôlement meilleur.

Moralité : un bourbil devrait toujours obéir à un alsacien, même si lui, il est arrivé au bout de son périple en provenance de Belgique.

Données analytiques : Alcool : 12,8 % - Acidité : 6,8 g/l - Sucre : 1,6 g/l

PAS SAGE 2007

Toujours dans le laboratoire du professeur Rietsch on trouve un Pinot Noir 2007 vinifié en blanc élevé pendant 22 mois en barriques anciennes et appelé "Pas Sage".

La robe est ambrée sans être terne. Au premier nez, on a une impression légèrement oxydative qui évolue vers de la fraicheur et de la complexité dans laquelle on retrouve des fruits blancs et rouges. Je dis pas que les yeux bandés, j'aurais pas été complètement à côté, tant on retrouve des aromes de vin rouge dans ce melting pot fruité.
La bouche est très vive, portée par l'acidité, puis elle emplit littéralement le palais par un fruit rond, assez sudiste avec à nouveau cette impression de fruits rouges, nettement plus intense que sur un blanc de noirs. La finale est belle, harmonieuse avec de l'amertume et un léger relief qui rappelle les tanins. C'est pas mal du tout, peut-être moins surprenant que le premier, mais aussi plus docile.

Mais pourquoi donc..."Pas Sage"? Le mystère est à trouver probablement dans l'esprit de son géniteur.... pas si sage que cela !

Données analytiques : Alcool : 15,3 % - Acidité : 7,1 g/l - Sucre : 4,8 g/l

A propos des étiquettes du domaine

Les étiquettes très originales des vins du domaine sont le fruit d'un travail de réflexion en collaboration entre Jean-Pierre et Madame Drea, une artiste résidant à Mittelbergheim.

Vins d'Alsace RIETSCH
MITTELBERGHEIM
Tel : 03 88 08 00 64
Fax : 03 88 08 40 91
rietsch@wanadoo.fr
www.alsace-rietsch.eu